Les classes morgiennes à la découverte des métiers de la construction

Le 17 septembre, les classes de 10e et 11e années ont visité le chantier du futur Beausobre V à Morges et l’Ecole de la construction à Tolochenaz. Des professionnels de l’architecture, de la construction et du paysagisme étaient présents pour expliquer leurs métiers aux jeunes.

Découvrir la galerie photo

 

Depuis plus de 30 ans, le site de Beausobre est un lieu incontournable de la vie publique, éducative et culturelle de la région morgienne. Des travaux ont été lancés en 2019 pour rénover et développer les infrastructures. C’est dans ce cadre qu’un nouveau bâtiment, Beausobre V, est en train de voir le jour. Cet espace polyvalent recevra des spectacles, des séminaires, des conférences et les séances du Conseil communal. Des manifestations telles que les festivals Salamandre, Diabolo et Morges-sous-Rire profiteront également de ces nouvelles structures. L’édifice complétera ainsi les autres bâtiments proposant des espaces dédiés à la culture, notamment Beausobre IV et son théâtre.

Le 17 septembre, plusieurs entreprises de construction sollicitées pour les travaux, le bureau d’architecture ayant gagné le concours, des paysagistes et horticulteurs de la Ville de Morges ainsi que la Fédération vaudoise des entrepreneurs ont organisé une journée découverte pour présenter le chantier aux classes de 10e et 11e années de l’école secondaire de Beausobre. Dans le cadre d’un circuit au sein même de l’édifice, les jeunes ont parcouru différents postes sur lesquels des professionnels ont expliqué leurs métiers et répondu aux questions. Une animation de réalité augmentée était également proposée par la fédération, afin de leur permettre de s’essayer au maniement d’engins de chantier.

Poursuite de la visite à l’Ecole de la construction

Au cours de la seconde partie de la journée, les élèves ont eu l’opportunité de visiter l’Ecole de la construction. Basé à Tolochenaz, ce centre de formation d’envergure accueille chaque année plus de 4’000 personnes, qu’il s’agisse d’apprentis ou de professionnels en perfectionnement. Cas unique en Suisse, il assure aussi bien les formations des métiers du gros œuvre que celles du second œuvre, de la construction métallique et des professions dites des techniques du bâtiment.

Accueillis par les enseignants de l’école, les jeunes ont découvert les ateliers de plusieurs corps de métier, parmi lesquels la maçonnerie, la construction métallique, la menuiserie ou encore la peinture. La visite s’est déroulée dans le plus grand respect des règles sanitaires actuellement en usage dans les centres de formation.

Photographies: Brigitte Besson

     Partager sur  |   |